Quelle tente emporter sur un canoë ?

Avant de partir en vacances pour faire du canoë, il faut se renseigner sur les services de location et bien vérifier le matériel et les équipements offerts. Si vous séjournez avec votre propre canoë, choisissez la tente à emporter sur celui-ci et les autres équipements de camping sauvage.

Cela peut vous intéresser : Camping, piscine et balades au bord de la Durance

Les préparatifs d’un séjour en canoë

Le séjour en canoë ne doit pas s’improviser, comme tout plan vacances d’ailleurs. Sa réussite peut dépendre de la considération de plusieurs paramètres. Les conditions météorologiques et la sélection du matériel à emporter sont parmi les fondamentaux. La météo varie en fonction de la saison. D’ailleurs, les saisons ne se vivent pas toujours de la même manière. Ainsi, en mois de juillet et août, il fait soleil dans notre pays, alors qu’en Suède il peut pleuvoir.

A lire également : Camping, piscine et balades au bord de la Durance

De même, la température de jour et celle de nuit peuvent varier d’un pays à un autre. Il faut alors se renseigner sur ces points avant de passer son séjour en canoë. En France, vous avez un large choix d’emplacements pour camping ou pour bivouac, ainsi que de magnifiques spots pour les activités nautiques. Les campings avec parc aquatique ou avec piscine s’offrent à un prix abordable pour la joie de toute la famille.

La sélection de la tente pour un canoë trip

Quand il s’agit d’un déplacement sur l’eau, vous pensez immédiatement à emporter un matériel ultraléger. Oui, c’est la logique, mais pour un canoë trip, votre canoë n’est pas aussi petit que vous le pensez. Ainsi, le canoë peut porter une tente 3 saisons ou une tente de festival. Pour éviter un coup de soleil, une tente de parasol de canoë pliable doit être mentionnée dans la liste.

Il est possible de rajouter au matériel un matelas auto-gonflant compact, léger et confortable avec un R-Value 2 au minimum. Pour la randonnée et le camping, il faut se munir d’un sac de couchage léger à mettre sous la tente. Vous pouvez avoir le choix entre un sac de couchage en plumes et sac de couchage synthétique.

La navigation en canoë sur un plan d’eau

Il est trop risqué d’expérimenter pour la première fois la navigation en canoë sans être accompagné par un professionnel. Pour plus de sécurité et pour plus de plaisir, il faut apprendre beaucoup de choses sur le canoë. Le fonctionnement du canoë, la manipulation des pagaies, le matériel utile et les différents équipements sont des basiques. La réglementation de la pratique du canoë peut varier en fonction du lieu choisi, des emplacements et de la nature de l’eau.

Ainsi en France, la descente dans les Gorges de l’Ardèche à Vallon Pont d’Arc en canoës-kayak exige plus de sécurité que la navigation sur le lac de Saint-Cyr, la balade sur les bords de Loire, la navigation en canoë en eau douce à Lez au sud de la France, ou la pratique de canoë sur la rivière Dordogne. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier d’apporter votre tente pour plus de confort.